S’appuyer sur la conformité pour connaitre ses clients

En 2007, la crise des monolines a déclenché un effet domino qui fait encore écho aujourd’hui et contribue à façonner le cadre réglementaire
pour les institutions financières du monde entier. Ce cadre prend ses racines dans les enseignements issus de ces différentes crises,
par exemple Bâle III avec un ratio de couverture des liquidités, des réglementations alimentées par des sanctions et des embargos
dictés par les politiques des pays. Les règlementations sur la confidentialité des données, par ex. le RGPD lié à la croissance du big data façonne également le paysage.
La mondialisation du marché contribue également à la conception de ce cadre, par exemple, l’extraterritorialité des lois.
Ce cadre définit de manière significative le marché financier mondial et les règles de jeux.

Dans cette optique, il est facile de comprendre comment les pratiques de «Connaissance du client» (KYC) sont devenues la pierre angulaire du monde financier ces dernières années. « Bien que je puisse voir ceux qui perçoivent les règlementations comme des murs, je connais aussi ceux qui les considèrent comme des moulins à vent. »

Les réglementations sont en effet une excellente occasion de créer une croissance business en les considérant comme un dialogue avec les clients. Dialogue qui aide à améliorer la compréhension et les connaissances des clients dans toute l’entreprise : la voix sacrée du client est essentielle pour améliorer son parcours et être un acteur incontournable sur un marché.

Cela dit, la mise en œuvre de plateformes partagées dans une banque comporte ses défis, par exemple les silos métiers et organisationnels, les spécificités régionales, l’héritage informatique, la conduite du changement.

Chez NovInsight, notre solide expérience dans ce domaine montre qu’il existe 4 leviers pour déverrouiller tout le potentiel de cette transformation :

  • Un leadership solide pour impulser l’énergie nécessaire pour changer l’organisation au-delà des processus
  • Une solide expertise en réglementation et en processus pour gérer les risques du programme de manière proactive et efficace
  • Une mentalité de partenariat pour aligner toutes les parties prenantes internes et externes pour faire du projet un succès
  • Une approche pragmatique avec de petites réussites gravées dans une stratégie à long terme

Nous avons vu des preuves de ces leviers dans plusieurs programmes internationaux couronnés de succès. Pourtant, nous pensons que ce n’est pas la fin de l’histoire. On sait que les graines plantées ont bien plus à offrir à ces institutions que le plan initial: c’est un changement de paradigme dans la conception de la relation client.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*